Mumia Abu-Jamal, appel à follow sur twitter

Publié le par Une internaute libertaire

J'ai découvert il y a peu le phénomène twitter et je follow, je follow. On pourrait prétexter de la futilité de cet outil, c'est vrai. Je dirais, tout dépend de la manière dont on le conçoit. Je n'ai sans doute pas tout compris du language twitter, ses codes, etc...
Mais on y trouve aussi une forme de contestations et d'informations dans les followings. Encore faut-il les choisir et ne pas suivre à l'aveugle la première personne qui veut vous follow.
C'est un peu le bordel, c'est clair, il y a de tout, tout le monde update des messages subliminaux en un maximum de 140 lettres. Faut être concis, je vous dis pas.
Mais parmi toutes ces personnalités en mal de reconnaissance, de célébrité, de followers, quelques unes s'en détachent, comme Mumia Abu-Jamal, ce journaliste croupissant dans les géoles américaines depuis 27 ans. Cette cause m'émeut particulièrement car dans les années 80, ce fut ma première pétition, ma première cause, ma première rencontre avec l'injustice, la vrai. Je devais avoir 14 ou 15 ans. Et plus de 20 ans après, il dort chaque nuit en prison.
Il a échappé à la peine de mort de justesse, en mars 2008, annulée par la Cour d'Appel fédérale, mais pour combien de temps.
Pour soutenir Mumia,  je demande à tous les twitter-maniacs de follow Mumia Abu-Jamal et de proposer à tous leurs followers de le follow à leur tour (m'avez compris, les gueux et les gueuses, j'espère).


Si ce n'est que ça qu'on puisse faire pour l'instant, ce serait déjà pas mal au moins, un follow utile.
En bonus les gueux et les gueuses, une compil de AJ Soldier, faites par ses soins, le vol III de I and dubwise, part 1.
Bonne écoute et bon follow.


Clique sur l'album pour le télécharger, si tu l'oses :

Publié dans Engagement

Commenter cet article